Dans aucun ordre particulier, voici 10 remarques/leçons apprises en 2016:

Seulement les fous ne changent pas d’idée : Qui a décidé que le plan d’une journée allait se dérouler ainsi puisque c’est « ça qui était prévu »? Si le changement est au bénéfice de tous, pourquoi ne pas se virer « sû un dix-cent »? Nous prenons confort à anticiper (souvent négativement) le déroulement d’une journée. Lorsque le plan de match change, nous en sommes d’autant plus déstabilisés. Un peu plus de « let’s go! » et un peu moins de « ouin, mais ». Si t’es du style à paniquer puisque ton colis prévu pour le 2 janvier arrivera le lendemain, tu peux certainement bénéficier de ce dicton. Attendre de voir le truck de Poste-Canada par la fenêtre n’accélèrera en rien la réception de ton colis (un cover d’ iPhone Hello-Kitty).

Attitude is everything : T’appréhendes négativement un meeting qui s’en vient? T’anticipes des scénarios où tu pourrais te planter? As-tu songé complètement à l’inverse? Être tellement préparé pour un examen ou un meeting que ton attitude est soudainement « just bring-it »? Imagine que la minute où tu entres dans la salle de conférence, tu dégages tellement une ambiance positive et confiante que les autres embarquent automatiquement avec toi? Il est tellement facile de transmettre son positivisme dès le premier contact, soyez contagieux! Lorsqu’on est over-préparé pour un évènement qui a mal tourné, il est très difficile de s’en vouloir puisqu’on aura fait de notre mieux. Si t’as une attitude négative par rapport à une entrevue, ne t’étonnes pas si ça ne se déroule pas comme prévu. Trop souvent, on appréhende les choses négativement. Pourquoi ne sommes-nous pas équipés/entraînés pour faire l’inverse?

L’importance du contact humain : Nous nous dirigeons à chaque année de plus en plus vers une ère où les interactions humaines passent avant-tout par les écrans. Les médias sociaux ont tendances à redéfinir (à la baisse) ce qu’est le contact humain. On dirait qu’à chaque année les gens ont de plus en plus de difficulté à offrir un contact visuel lorsqu’ils s’entretiennent avec quelqu’un. Essayez un contact visuel de 3s la prochaine fois que vous discuterez avec la caissière du Couche-Tard. Elle sera probablement mal-à-l’aise et ce 3s vous paraîtra si long. C’est normal vous croyez? C’est tellement rendu facile de dire ce que l’on veut derrière un écran, notre tendance à favoriser des interactions sincères diminue.T’as besoin d’attention? Pourquoi passer par un Snapchat ou une pensée Instagram qui, tu l’espères, visera indirectement la personne concernée? C’est fou comment appeler quelqu’un de vive voix en 2016 peut en déstabiliser certains. Prends les devants, just call or meet!

Prendre le temps de souligner les évènements marquants : Graduation, promotion, anniversaire? Cette année, une personne m’a souligner l’importance de célébrer ces moments importants. Autrement, tout devient si rapidement banal. On priorise souvent nos 40 heures de travail avant bien des choses beaucoup plus importantes. Prendre le temps de souligner un accomplissement ou une réussite avec des proches est maintenant pour moi d’une grande importance. En banalisant les réussites, qu’est-ce qui vous motivera à être une meilleure version de vous-mêmes? Prenez le temps.

L’importance de planifier une pause : Prioriser vos vacances avant le travail. Commencez votre année sur une note positive et déterminez à l’avance quand vos vacances viendront. C’est beaucoup plus facile de se lever le matin en se disant « telle date, c’est mon tour ». Il faut cependant que ce soit planifié pour avoir un effet stimulant sur votre état d’esprit.

Miser sur la qualité et non la quantité, une maxime qui peut nous guider dans plusieurs aspects de notre vie. Alimentation? Interaction? Productivité? Vacances? L’entraînement est en un excellent exemple! 3 séances intenses peuvent facilement remplacer 5 séances « poubelles ». Au niveau des interactions, je suis souvent étonné de constater combien il peut être si facile de s’exprimer clairement avec peu de mots. Bien-sûr, cela requiert aussi d’être sincère et de ne pas vouloir tourner autour du pot. Au travail? Êtes-vous productif? Pourriez-vous accomplir en 30 heures ce que vous faites en 40 heures? Votre agenda est-il rempli d’interruptions? Tu préfères 3 tartares de poulet ou 1 tartare de bœuf Kobe?

Être lazy, encourage le lazyness : Non, ce n’est pas juste un dicton d’entraîneur. Tout comme vous, il m’est déjà arrivé de vouloir rester relax chez nous un soir, de ne pas vouloir cuisiner, faire le ménage ou encore recevoir des amis à manger. C’est fou par contre comment un mini coup de pied au cul peut faire des miracles. Le plus difficile c’est de s’y mettre, une fois entamée, ça roule. Tu n’as pas envie de sortir avec tes chums ce soir, lève-toi et fais juste mettre le spray-net pour voir? Next thing you know, t’es déjà prêt et t’as même fait le ménage sans t’en rendre compte!

Utilises ton interne : Oui c’est vrai que ça sonne drôle. Bon, très rares sont les situations où t’as 100% de contrôle sur le déroulement d’un évènement (environnement externe). Par contre, t’as toujours 100% de contrôle sur ta réaction/interprétation de celui-ci. Ton patron t’annonce demain que ton poste de caissière chez Ardène est aboli? Ça, tu n’as aucun contrôle là-dessus (externe). Par contre, tu peux totalement décider de comment tu réagis face à cet évènement. Tu peux te virer de bord dès le lendemain, prendre le tout comme un élan de changement et aller porter ton CV chez Birks, Ogilvy ou même te partir un compte chez Etsy. Plus facile à dire qu’à faire, oui, mais t’as saisi l’idée!

Apprendre à être reconnaissant : Trop de choses sont prises pour acquis. Souvent, on réalise seulement l’importance de celles-ci lorsqu’elles nous quittent. Ton voisin souffle ton entrée en même temps que la sienne l’hiver. La journée où il déménagera, tu te rendras compte pour la première fois à quel point c’est chiant de pelleter de la neige, et tu te diras « maudit qu’on était bien »! Soyez reconnaissant dans le présent pour apprécier davantage. Aujourd’hui, en qui/quoi l’êtes-vous?

Sérieux, je n’ai pas de point 10. Quality over Quantity.

Sur ce, je vous laisse avec une phrase clé :
Mindset is everything – Ayez un mindset de champion.

Et surtout, soyez contagieux.

Le Kinésio du Terroir, vous souhaite une excellente année 2017!🍾

#unedimensiondelesprit #pouruncorpssain

Advertisements