• Focus sur un objectif à la fois: Tu peux essayer de t’entraîner pour faire un demi-marathon et participer à une compétition de  « Mr. lifeguard of the year » le lendemain. Par contre, tu ne maximises pas tes chances d’être sur le podium! Fermes un dossier puis passes au prochain!
  • Le meilleur programme est celui que tu ne fais pas: Pour performer, il faut sortir de sa zone de confort! Ce n’est pas pour rien que les humoristes de la relève en ville  font des shows à St-Rémi de l’archipel du Brochet Arc-en-Ciel! Passer du pédalo au tapis roulant n’est qu’un exemple!
  •  S’entraîner selon un horaire régulier : Certaines personnes sont programmées pour être optimales le matin et d’autres en après-midi! Trouves quel est ton « sweet spot » et résultats, tu obtiendras. Fiston!
  • Mesures les paramètres que tu désires améliorer : Tu veux prendre de la masse? Tu dois augmenter tes charges? Que dirais tu de les noter? Laisses faire les jeux de tank durant tes pauses et prends le temps d’écrire tes charges! Pareil pour le cardio, perte de poids, concours en speedo etc.
  • Se fixer des objectifs à chaque séance : En te dirigeant vers le gym, tu devrais déjà réfléchir aux défis qui t’attendent pour les surmonter. Mes clients pourrons te confirmer mon dicton préféré : Y’a rien qui bat un bon mindset! (« état d’esprit »  pour ceux avec le petit doigts en l’air).
  • Obtenir les services d’un spécialiste : Hey, je ne suis pas ici pour faire du name-dropping! Mais tu dois déjà savoir qu’un kinésiologue peut t’aider sur tous les points précédents? Arrêtes de faire ta Régine Ouimet et lâches le  « oui, mais… ».

Si l’hiver te donne le goût de changer de décor, viens voir le décor du gym 😉 Le paysage est beau!

Bon ma mère m’a aidé pour celle-là.

Le Kinésio du Terroir, un produit local.

 

 

 

 

 

Advertisements