Entamer un projet de perte de poids devrait être un périple motivant, plus souvent dominé par de l’appréhension positive et de l’empowerment! Chaque étape de ce parcours devrait être un nouveau projet qui vous donne de la « drive »!

Tu prends tout ton petit change pour te rendre au gym après avoir mijoté cela pendant plusieurs mois. Si à la fin de ta première rencontre avec ton nouvel entraîneur tu dis un de ces trois mots : ayoye, ouf, ou my god (le tout accompagné d’un facepalm). Ça part mal en ta!

Comment faire?

  1. La méthode utilisée devrait être simple et flexible :Si tu perçois le plan de match comme un handicap, cette méthode n’est pas flexible pour ton mode de vie! Le client devrait aussi être en mesure de bien comprendre le raisonnement derrière la méthode choisit, sans être un expert dans la matière!
  2. Avoir un bon match avec son entraîneur :Si tu ne croîs pas en ton entraîneur, il sera très difficile de croire et d’adhérer au plan de match! Il doit être une source de motivation, un partenaire de succès!
  3. Utilises SECS pour déterminer si tu es « under-control » : Sur une échelle de 1 à 10, poses-toi ces 4 questions :

Satiété : À quel niveau de situe ma satiété?

  • Je mangerais de la bouffe cubaine / 10 – Je vais éclater bientôt

Énergie : Mon niveau d’énergie sur 10?

  •  Je m’abonne à l’infolettre de Dormez-vous / 10 – Ironman sur les mains

Craving : À quel point j’ai envie de manger de la crap?

  • Biscuits Oreo en intraveineuse? / 10 – Pas intéressé du tout!

Sexe : Ma libido sur 10?

  • Je m’intéresse à l’histoire du film Baywatch / 10 – Je rêve à Pamela

Si tu scores moins de 7/10 à une de ces questions, les calories baissent trop vite!

Pour brûler des graisses, évites la méthode burn-out! Burn baby burn, ça marche juste dans les chansons discos!

Laurent Francoeur, Kinésiologue

LIKE! SHARE!YES!

 

Advertisements